Préparer un master DVD

mercredi, 19 novembre 2014 par

authoring dvd
Un « Master DVD » contient toutes les données dans un format qui est directement utilisable lors de
la fabrication par pressage sans besoin d´effectuer des modifications. Le studio n’effectuera qu’un
contrôle du master fourni et, si nécessaire ou opportun, il y effectuera les modifications pour qu’il
satisfasse aux standards et aux recommandations du forum DVD.

Ne nous envoyez pas votre original, mais faites-nous parvenir une copie. Nous recommandons
d’envoyer, pour chaque titre, deux copies identiques bien désignées comme Master et Copie de
sauvegarde. En cas d’impossibilité de lire le master, nous utiliserons la copie de sauvegarde, ce qui
vous permettra d’éviter des délais de traitement plus importants liés à la nécessité d’envoyer de
nouveaux documents.

 Conseils pour la préparation d’un master DVD-ROM et de la partie de
données d’un DVD
• Emplacement des fichiers sur le disque
Les fichiers souvent utilisés et de petites tailles (index, bases de données, logiciels…) doivent être
positionnés au début du DVD pour que leur temps d’accès soit plus court (si le logiciel de gravure le
permet). Les fichiers plus longs, comme les clips audio et vidéo, doivent être placés à la fin du DVD.
Le temps d’accès à ces fichiers n’est pas important pour leur lecture contrairement à leur durée de
transfert qui, pour la plupart des lecteurs modernes, est plus rapide à la circonférence du disque.

• Contrôle du contenu
Vérifiez le contenu du master préparé avec un logiciel antivirus doté d’une base de données actuelle.
Contrôlez ensuite la concordance des bits, ainsi que le nombre et la taille des fichiers et des
répertoires du master obtenu, avec les données sources.
• Contrôle du fonctionnement
Testez le fonctionnement de l’Autorun et de toutes les applications exécutables sur d’autres
ordinateurs, éventuellement avec d’autres systèmes opérationnels que ceux sur lesquels les
applications ont été développées. L’utilisateur final ne disposera peut-être pas du même logiciel que
celui sur lequel ou pour lequel l’application a été développée (décodeurs d’image et de son, lecteurs
médias etc.).

• Contrôle de l’intégrité des données
L’intégrité des données doit être contrôlée par exemple en copiant tous les fichiers du master préparé
sur un autre support, par exemple un disque dur.

 Formats des éléments pour un master 
Disque optique pressé ou gravé :

Disque pressé ou gravé totalement fonctionnel dans le format DVD demandé.
Nous n’acceptons pas les DVD découpés, les cartes de visite et les DVD avec une protection CSS
présente ou mal supprimée.

Méthode d’enregistrement sur  DVD+R(W) :
• Monocession (DAO – Disk At Once) – CONSEILLÉE
• Multisession (SAO – Session At Once) – non conseillée

Instructions pour la gravure de DVD:

• Pour les DVD Vidéo à deux couches avec disposition des couches à contre sens (opposite ou
OTP), veuillez faire essentiellement attention à la bonne division des couches au bon endroit
(par ex. à l’aide de l’application ImgBurn).
• N’utiliser que des supports de marques et de qualité, l’idéal étant d’utiliser les meilleures
gammes proposées par chaque fabricant.
• La qualité de gravure dépend essentiellement de la bonne combinaison entre le mécanisme
de gravure, le logiciel de gravure et le type concret de support. Il n’est donc pas possible de
conseiller une vitesse ou une méthode de gravure idéale.
• Il est bon d’éviter des changements trop brusques de vitesse de gravure et de puissance dans
le laser (ce qui est appelé la gravure par zone). Cela empire la lisibilité du disque.
• Joindre le protocole de mesure d’erreurs de DVD-R(W), DVD+R(W) s’il est disponible.
• Ne pas coller de papier, ni d’autocollant sur le DVD, il est cependant possible d’utiliser les
technologies de gravure d’informations graphiques sur le côté impression du disque
(LightScribe et autres).
• N’écrire sur le support que sur la face destinée à cet effet et avec un crayon spécialement
conçu à cet usage. Les feutres classiques ne sont pas adaptés et les crayons et stylos à
pointes dures peuvent endommager le support.
• Avant d’envoyer le disque DVD-Vidéo ou DVD-Audio en fabrication, nous conseillons de le
relire entièrement sur un lecteur de salon (pas uniquement sur ordinateur) et de contrôler le
bon fonctionnement de la navigation du menu si elle est incluse dans le disque.
Format DDP (Disk Description Protocol) :
Il s’agit du standard international pour la remise des éléments nécessaires à la fabrication de disques
optiques, il est encouragé par tous les fabricants d’équipements destinés au mastering de CD et de
DVD, mais également par les fabricants de stations de travail professionnelles pour le traitement des
DVD audio ou d’authoring.
Nous conseillons la version 2.00, mais nous acceptons également la version 2.10.

CMF (Cutting Master Format) :
C´est un format semblable au DDP. Il est convertible en DDP. Si votre station de travail est adaptée
au DDP et au CMF, sélectionnez la possibilité DDP.
Les formats DDP et CMF sont également acceptés sur bandes DLT compatibles avec les lecteurs
DLT 8000, DLT1 et SDLT 320 (c’est-à-dire les bandes de type DLT Tape III, DLT Tape IIIXT, DLT
Tape IV ou SDLT Tape I). Nous conseillons les bandes DLT lors de l’utilisation de master DVD avec
protection CSS. Pour les disques à deux couches, chaque couche doit être sur une bande.

Fichiers avec image DVD :
Fichiers qu’il est possible d’utiliser pour la gravure de Master DVD sans effectuer de modifications.

Formats conseillés :
• ISO, IMG (pour les DVD à deux couches, nous conseillons les paires de fichiers ISO+MDS,
par exemple ceux de l’application ImgBurn)
• NRG (Nero)

Formats acceptés :
• BIN/CUE
• MDF/MDS (Alcohol 120%)
• IMG/CCD (Clone CD)
• IBP/IBQ (IsoBuster)
• CDI (DiscJuggler)
• CIF (Easy CD Creator)
• BWT/BWI, B5T/B5I, B6T/B6I (Blind Write)
• DMG (Apple Macintosh) – images des disques pour Apple Macintosh
• TOAST, DVDR (Toast, Apple Disk Utils)
• ISZ (UltraISO)
• UIF (MagicISO)

Préparer un master CD

mercredi, 19 novembre 2014 par

cd-dvd-bluray
Un « Master CD » contient toutes les données dans un format qui est directement utilisable lors de la
fabrication par pressage sans besoin d´effectuer des modifications.

Le studio n’effectuera qu’un contrôle du master fourni et, si nécessaire ou opportun, il y effectuera les modifications pour que ce
master satisfasse aux standards et aux recommandations Philips/Sony.
Chacun des supports doit être clairement identifiable.

La description doit contenir le format des données qui ont été enregistrées sur le support
(par ex. master CD Audio, master DDP ou fichiers WAV).

Cette description doit se trouver sur l’emballage et sur le support lui-même.
Cela ne doit cependant pas empêcher sa lecture correcte.

Conseils :
Ne nous envoyez pas votre original, mais faites-nous parvenir une copie.
Nous vous recommandons d’envoyer deux copies identiques bien désignées comme Master et Copie de
sauvegarde.
Dans le cas où nous serions dans l’impossibilité de lire le master, nous utiliserons la
copie de sauvegarde, ce qui vous permettra d’éviter des délais de traitement plus importants liés à la
nécessité d’envoyer de nouveaux éléments.

Formats des éléments pour un master CD
Disque pressé ou gravé : Disque pressé ou gravé totalement fonctionnel dans le format CD
demandé.
Nous n’acceptons pas les CD découpés, les cartes de visite etc.

Méthodes d’enregistrement sur CD-R(W) :
• monocession (DAO – Disk At Once) – CONSEILLÉE
• multisession (SAO – Session At Once) – acceptée
• Inscription par piste (TAO – Track At Once) – NON conseillée !! Un disque ainsi gravé ne
peut être directement utilisé pour la production sans modifications préalables
Format des pistes de données sur master CD : multisession
• Mode 1 – CONSEILLÉ
• Mode 2 form 1 – accepté
• Mode 2 form 2 – Non conseillé !! Utilisé uniquement pour les pistes CD vidéo ! Un disque
ainsi préparé ne contient pas de données permettant de corriger éventuellement les erreurs apparues sur le support physique (disque rayé etc.)

Instructions pour la gravure de CD-R(W) :
• N’utiliser que des supports de marques et de qualité, l’idéal étant d’utiliser les meilleures
gammes proposées par chaque fabricant.
• Sélectionner une vitesse d’enregistrement plus lente, au maximum 16x (selon les
possibilités du graveur).
Dans le cas où les vitesses d’enregistrement sont supérieures, il
y a alors changement par à-coups de la vitesse de gravure et de la puissance du laser
(gravure par zone). Cela empire par la suite la lisibilité du disque.
• Ajouter la liste PQ et le protocole de mesure des erreurs CD-R(W) s’il est disponible.
• Ne pas coller de papier, ni d’autocollant sur le CD.
Il est cependant possible d’utiliser les technologies de gravure d’informations graphiques sur le côté impression du CD
(LightScribe et autres).
• N’écrire sur le support que sur la face destinée à cet effet et avec un crayon spécialement
conçu à cet usage. Les feutres classiques ne sont pas adaptés et les crayons et stylos à
pointes dures peuvent endommager le support.
• Avant d’envoyer le support au service de production, nous conseillons de le réécouter
entièrement avec un lecteur de salon et de contrôler l’affichage du CD-Text, s’il est
demandé.
Format DDP (Disk Description Protocol) :
Il s’agit du standard international pour la remise des éléments nécessaires à la fabrication de disques
optiques, il est encouragé par tous les fabricants d’équipements destinés au mastering de CD et de
DVD, mais également par les fabricants de stations de travail professionnelles pour le traitement des
DVD audio ou d’authoring.
Pour les formats CD (hormis les CD-Extra et les Enhanced CD), nous conseillons la version 1.00.
Nous acceptons également la version 2.00. Si votre logiciel d’authoring le permet, paramétrez-le pour
que l’enregistrement des pistes audio soit réalisé dans un seul fichier.
CMF (Cutting Master Format) :Il est semblable au format DDP. Il est convertible en DDP.
Si votre station de travail est adaptée au DDP et au CMF, sélectionnez la possibilité DDP.

Fichiers avec image master CD :
Fichiers qu’il est possible d’utiliser pour la gravure de Master CD sans effectuer de modifications.
Formats conseillés :
• NRG (Nero)
• BIN/CUE/CDT (CDRWin, Toast, etc.)
• ISO, IMG – uniquement pour les images de disques CD-ROM et DVD (données
enregistrées dans des secteurs de 2048 octets)GZ Media, a.s., Tovární 340, 267 12 Loděnice, République tchèque, Tél. : +420 311 673 100, Fax : +420 311 673 498,
www.gzmedia.eu, info@gzmedia.cz
• DMG (Apple Macintosh) – images des disques pour Apple Macintosh

Pour un master CD Audio ou pour sessions/pistes audio :
Tracklist – L´ordre, les titres et les durées des différents morceaux ainsi que la durée totale des
morceaux. Nous conseillons également d’indiquer le temps de pause entre chaque morceaux. Si le
CD doit contenir des informations sous forme de texte, il est nécessaire de l’indiquer dans la
documentation (CD-Text voir plus bas, code ISRC pour chaque piste, code UPC/EAN du disque,
CD+Graphics ou karaoké,…)
Pistes cachées ou bonus – Pour une demande d’une piste bonus non standard (chanson ou
commentaire parlé) cachée dans la pause avant la première piste, elle doit être indiquée dans la
commande et dans la tracklist (y compris la durée de ce bonus).
Si la dernière piste doit contenir un silence et/ou une autre piste bonus, il est nécessaire de l’indiquer
dans la tracklist et de spécifier la durée de la pause et la longueur de la piste bonus. Indiquez
également si cette piste doit être codée comme une piste indépendante ou comme une partie de la
piste précédente.
D-Text – Les informations de CD-text peuvent être enregistrées dans les éléments fournis (sur
master CD Audio fonctionnel, dans les données DDP, dans l’image CD) ou elles peuvent être
fournies dans un fichier texte.

Pour un master CD-Rom ou sessions/pistes de données :
Nom du disque – Nom du disque lors de l’affichage sur l’ordinateur.

Nombre de fichiers, de dossiers et capacité totale des données d’utilisateur – Cette combinaison
est tellement unique pour chaque disque de données qu’elle permet de l’identifier. Les informations
peuvent être obtenues dans le gestionnaire de fichiers (explorer) en sélectionnant tous les fichiers et
dossiers du répertoire de base du disque et en choisissant ensuite l’affichage des propriétés.

Autorun – Si la fonction d’exécution automatique sous Windows est présente, nous conseillons de la
décrire comme dans l´exemple « exécution de la présentation de l’entreprise – START.EXE

Système opérationnel visé – Nous conseillons d’indiquer le système opérationnel pour lequel le
disque est conçu, éventuellement aussi les systèmes de fichiers présents sur le master.
Ces informations évitent les réclamations liées au non fonctionnement sur des ordinateurs aux
configurations non supportées.

Alioscopy la 3d sans lunette

jeudi, 13 novembre 2014 par

Digiclic a réalisé l’animation en 3d relief (sans lunette) avec ce procédé pour Ain tourisme:

La technique utilisée permet de voir une vidéo en relief sans lunette, écran créé par la société alioscopy,
voir le principe de fonctionnement

aliscopy-digiclic

s8mm, 8mm, 16mm, umatic , vhs

Numérisation Restauration de film et vidéo

Spécialiste de la numérisation tout format depuis 1999.
Nous numérisons et transférons vos bobines et films en haute définition (1920×1080) sur disque dur, en divers formats QuickTime, avi, mp4, mxf, DNxHD…
Nous pouvons aussi vous réaliser un DVD ou un BluRay pour une utilisation hors montage et post production…

Numerisation restauration de film et vidéo

Numerisation restauration de film et vidéo

 

quelques exemple de numérisation et restauration:

A partir de film en 16mm:

restauration d’Umatic Pal :

Voir Tarif

Gabarit Pressage

mercredi, 01 octobre 2014 par

Gabarit Gravage

mercredi, 01 octobre 2014 par

Gestion PAD Bénélux

lundi, 29 septembre 2014 par

Gestion des PAD Bénéluxchaine Benelux, Pub TV Benelux

Digiclic, étoffe son savoir-faire à la réalisation de PAD (prêt à diffuser) pour les chaines de télévision du Benelux. depuis plus de 15 ans nous transmettons aux chaînes soit en cassette soit en dématérialiser vos pubs, clip vidéo…
aujourd’hui la dématérialisation permet de livrer en moins de 24 heures des centaines de chaines en SD ou HD. Que ce soit les chaines publiques, TNT, satellites…

CF immobilier

lundi, 29 septembre 2014 par

site de recherche de biens immobilier dans la région lyonnaise

cfImmobilierBron

marie davienne kanni

mercredi, 10 septembre 2014 par

Streaming live via satellite

mardi, 26 août 2014 par

Satellite_streaming

Aux cotés d’une régie SD ou HD nous assurons l’encodage, l’émission et la diffusion en direct. pour vos Streaming live

Pour vos événements, conférence, manifestation sportive, festival,…
DigiClic c’est équipé d’un système de diffusion via satellite.
Les zones blanche ou ne disposent pas d’une connexion « classique » suffisante ce mode de transmission prend très facilement le relais.
les tarifs sont sur une base simple et vous ne payer ce que vous consommé.

HAUT