DCP 2D / 3D

dcp

 

« C’est l’équivalent de la copie 35mm dans le monde numérique.
On parle de copie numérique pour simplifier.
Cette copie numérique, constituée de différents fichiers de données (images, sons, sous-titres…), peut être transmise aux salles sur un support physique (un disque dur par exemple) ou encore par satellite ou par réseau (câble, fibre optique, ADSL). Les DCP sont obtenus en dupliqunt le DCDM. Comme le DCDM, le DCP répond à un cahier des charges très strict défini par les studios hollywoodiens : il impose par exemple que les images stockées sur le DCP soient d’une résolution minimale de 2K ou encore qu’elles soient compressées selon une méthode particulière (le format JPEG2000). Le respect de ces contraintes garantit aux professionnels de la diffusion (distributeurs, exploitants) une qualité de projection élevée. Il leur donne en outre l’assurance que leurs DCP vont pouvoir être joués sur n’importe quel équipement de projection numérique (à partir du moment où cet équipement est lui même conforme aux spécifications techniques des studios).  »
© manice 2007 – lien sur le site MANICE.ORG

comment c’est fait ?

Encodage en jpeg 2000 d’après source numérique HD (fichiers .mov, mxf, avi, séquence d’image ou K7 vidéo numérique de préférence)
nous réalisons la conversion des divers fichiers RVB en séquence image en XYZ.

l’Encodage des audio au format stéréo 2.0 ou 5.1 et 7.1

Multiplexage des flux vidéo et audio

Réalistation de carton fixe (pub)

Insertion des sous titre

Livraison des DCPs sur disque dur, DVD rom, Blu-ray rom, sur clé USB, sur FTP…

Visionnage possible en salle (Lyon 7eme)

Tarif de DCP